IMGP1097Là c'est l'île d'Yoc'h, "mon" île, celle que je voyais de mon atelier, celle à laquelle on accédait à pied par les plus grandes marées basses. Entre elle et la côte, à peine quelques centaines de mètres mais un courant redoutable.